Menu Fermer

Les Beatles ne sont plus, mais, l’incontournable, l’incroyable, le magnifique « white album » des Beatles aura 50 ans dans quelques jours. Nous ne pouvions pas passer à coté, alors, voici 2 infos que vous ignorez peut être au sujet de cette merveille. Une pièce maîtresse de la discographie des Beatles pour laquelle les superlatifs ne nous dérangent pas. Vous l’aviez remarqué ?

Ringo s’est barré !

Ringo avait claqué la porte ! En effet, le batteur avait fausser compagnie au groupe en pleine session d’enregistrement pendant une dizaine de jours. Il était parti rejoindre un ami sur son yacht en Méditerranée. Absent pour l’enregistrement de ces titres, les 3 restants ne se sont pas laissés abattre et du coup… C’est Paul McCartney qui tient les baguettes sur deux titres : Back in the USSR et Dear Prudence. Conséquence directe, John est à la basse et George à la guitare. Autre petit détail : Pas de basse pour le titre I Will... Enfin si, mais à la bouche, c’est Paul McCartney qui fait ça façon Beat Box…

Les Beatles plus fort que les who !

« Helter Skelter », souvent considéré comme l’un des premiers titres hard rock de l’histoire, a été créé en réponse à une chanson des Who. Paul avait lu une interview de Pete Townshend des Who qui clamait que « I Can See For Miles » était le titre le plus furibard qu’ils aient jamais enregistré. Sauf que… Pour Paul, grosse déception à l’écoute du morceau. Il décide de faire mieux, plus fort… Et chez Melting Pop Rock, on trouve que c’était plutôt réussi pour le coup.

Enfin, pour conclure, sachez qu’une réédition de ce disque incroyable est arrivée. c’est sorti le 9 novembre dernier, et on retrouve dessus quelques pépites, des démos et versions alternatives des différents titres de cet album incontournable !

En attendant, si vous voulez écouter les Beatles, rendez-vous ici puisqu’on les entend régulièrement sur Melting Pop Rock !

En live
stream off
%d blogueurs aiment cette page :